10 minutes avec Jérémie LARDEUX

Retour en D2, on ne pouvait pas commencer la saison 2018/2019 sans un reportage avec l’entraineur. D’abord pour mieux te connaitre et puis ensuite faire un retour sur ces deux dernières années et bien sûr te poser quelques questions sur la saison qui se profile pour le club et en particulier pour les équipes seniors puisque lors des entraînements tous les joueurs seniors y participent  et bien sûr, sur ce club ou tu as apporté toute ton expérience de joueur et d’entraineur.

La question traditionnelle de présentation, situation familiale, enfants, profession, lieu de résidence, un petit mot sur ta famille car nous savons qu’ils sont tous sportifs dans l’âme ?

Je suis marié avec Julie depuis 13 ans. Nous avons 2 enfants qui pratiquent du sport, Roméo est licencié au VHF en U13 et Ninon est licenciée au basket en U11 et Juju pratiquait le tennis avant de se blesser. Après avoir vécu 3 ans à Beaurepaire, nous avons été 5 ans sur Saint Georges de Montaigu puis retour sur Les Herbiers depuis 10 ans. Sinon je suis chauffeur-livreur chez Kenty (basé à Saint Fulgent) depuis 18 ans. Concernant ma famille, je suis le dernier à faire encore du sport (en compétition) car mon frère joue en loisir en Mayenne et ma petite sœur a stoppé sa carrière de basketteuse du fait d’une blessure au genou.

Matthias-Jérémie-Marie

 Ton parcours de joueur et d’entraineur depuis tes plus jeunes années ?

 Je suis arrivé sur Les Herbiers à l’âge de 14 ans car mon père mutait beaucoup avec son travail. J’ai évolué en région en jeune puis incorporé les équipes seniors des Herbiers en jouant jusqu’en équipe première à l’époque en cfa2 (N3 maintenant pour les plus jeunes). Ensuite je suis parti entraîner Chauché pendant 4 ans et revenu entraîner sur les Herbiers ensuite (U19/équipe 4 et ph). Et, depuis, j’enchaîne ma 3ème année à l’USBB.

Tes pires souvenirs en tant que joueur et entraîneur ?

Aucun en tant que joueur car j’ai toujours pris le foot comme un jeu. Comme entraîneur mon départ du Vhf (incompatibilité avec une personne) et notre descente en D3 même si je pense que ça a été salutaire.

vainqueur du tournoi pour la finale nationale poussins avec le CA MAYENNE

Et tes meilleurs souvenirs ?

La qualification avec Mayenne pour la finale nationale en poussins (u11 maintenant), la victoire en coupe de Vendée avec la réserve des Herbiers, le match de coupe de France contre Rennes (même si je ne suis pas rentré en jeu), le fait d’avoir emmené Chauché au troisième tour de la coupe de France pour la première fois et la montée l’année dernière.

Marcheix Fred – Gilbert Anthony – Jérem soir de coupe de France RENNES 2000

 Avant de nous parler de la saison actuelle, peux-tu faire un petit retour en arrière et faire un petit bilan des dernières saisons ?

La première était compliquée car je venais de ne pas être reconduit aux herbiers et, en arrivant ici, je n’avais pas pris conscience que les joueurs étaient aussi touchés de leur saison. On a fait illusion sur la saison mais on a dû parer au plus pressé. D’où une déception. La saison dernière est à l’opposé de celle d’avant avec une prise de conscience du groupe, une envie de travailler et surtout une envie de pratiquer du jeu (même par excès par moment). Les résultats ont suivi donc année quasi parfaite avec la montée.

Cette saison, départ compliqué avec des joueurs qui ont commencé assez tard leur prépa, des tirages de coupes un peu compliqué même si en coupe des pays de Loire on aurait dû faire un peu mieux ?

Très compliqué en effet car la prépa n’a pas été bonne du tout mais on ne doit pas se retrancher derrière ça, le plus inquiétant était notre niveau de jeu qui était indigne de ce que l’on a proposé avant. Après, je pense qu’on sera vraiment prêts début octobre (2 victoires le 1 er et 8 Octobre, interview fin septembre) mais on se doit malgré tout d’avoir des résultats et ça, pour l’instant, on n’y est pas. D’où une certaine déception, on sent qu’on n’est pas loin mais le plus dur est de passer ce cap au niveau de la confiance. On se sait attendus par les autres équipes et par les supporters et cette gestion est difficile à assumer par moments, d’où nos différents visages par moment.

Notre équipe nous donne souvent deux visages, de très bonnes prestations contre des équipes réputées fortes et de peu d’engagement sur des équipes de niveau inférieur, peut-on dire entre parenthèses un manque de motivation ?

Je n’espère pas que ce soit un manque de motivation car on se doit d’être compétiteur quel que soit l’adversaire. Je pencherais plus pour un excès de confiance alors que rien ne nous a été donné et j’ai l’impression, des fois, que les joueurs l’oublient, d’où les relâchements contre les équipes soi-disant plus abordables.

Tu as passé deux années avec Johan a la présidence, tes rapports avec lui étaient bons peux-tu nous en parler ?

D’abord je tiens à remercier Johan de m’avoir accordé sa confiance. C’est toujours gratifiant. Ensuite j’ai vu une personne dévouée à son club et surtout il a toujours été d’accord sur mon point de vue footballistique qui est de primer le jeu avant le résultat. Après il a toujours été là au moindre souci pour y répondre au mieux et ça c’est super top

Un club avec deux personnes en coprésidence, as-tu déjà rencontré cela et as-tu un avis ?

Non, c’est nouveau pour moi même si cela se répand de plus en plus. Je pense que ça ne peut être que bénéfique pour le club car, si la gestion est bien partagée, cela devrait leur permettre d’être moins sollicités. Et surtout être vraiment présents dans les secteurs où ils doivent intervenir.

Un p’tit mot sur ton adjoint Nico BONNEAU, qui as de plus beaux yeux à l’heure où j’écris la question ?

Alors Nico, c’est le mec qui est toujours OK même si des fois je peux faire un changement de dernière minute. Il est toujours dispo, très ouvert et surtout dévoué pour son club et il enrage par moment si les gars ne sont pas trop motivés. Bref, un mec qu’il fallait pour remplacer Gamel et qui a une vision du foot en adéquation avec la mienne.

PS: Pour info, Nico a le souvenir sur son portable

Et les équipes B et C, tu as les joueurs aux entraînements, tu penses qu’ils vont faire une bonne saison

Vu la qualité des joueurs on peut espérer voir la B bien classée (Nico saura y faire je pense) et la C devra s’amuser un max mais en proposant du jeu.

Est-ce la première fois que tu entraînes un club qui travaille avec ses jeunes en groupement et qu’en penses-tu ?

Alors là, je ne saurais te répondre car je ne sais pas comment ça se passe au niveau du groupement. Ma seule crainte serait qu’on n’ait pas la même vision du foot (tactique, pressing…) et qu’on doive ainsi tout reprendre quand les jeunes passent seniors. On perdrait énormément de temps et certains ne s’y retrouveraient plus

Tes impressions sur le club et que souhaites tu pour l’USBB ?

Je vois un club qui avance dans ses structures et équipements, des joueurs qui aiment le ballon et beaucoup d’implication de bénévoles. Un club sain qui ne recherche qu’à grandir à son rythme. Je souhaite surtout que l’USBB soit reconnu comme club pratiquant du jeu et respectant les lois du foot. Quoi de mieux que donner une belle image d’un club qu’on aime tout simplement.

Merci a toi pour ce reportage, a l’heure ou nous écrivons ce reportage nous savons que tu participes également au match du lundi au chrono des nations avec les anciens du VHF depuis quelques années.

L’USBB te souhaites une bonne saison et d’atteindre tes objectifs avec tes joueurs et ton Staff ainsi que le meilleur classement possible pour la fin de ce championnat

ps: Merci aux parents de Jérémie pour les photos

Le bureau de l’USBB

 

 

 

 

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.